hall of fame, obsessions, people, sport
Leave a Comment

d22

«Le col le plus difficile était le Col de La Madone, qui surplombait la ville et était réputé pour ses douze kilomètres particulièrement raides. La Madone, trop pénible pour être tentée tous les jours, était parfaite pour tester sa condition. La plupart des coureurs la faisaient une ou deux fois par saison. Je l’ai faite une fois par mois».

LANCE ARMSTRONG – Il n’y a pas que le vélo dans la vie – Éditions Albin Michel, 2000

Photo: Antonello Tabarelli de Fatis

 

leave a reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.